Devenez développeur web en 3 mois

400 heures de cours, 10% de théorie pour 90% de pratique,
5 technologies et l'accès à un métier qui recrute

Témoignage de Yann L

Interview de Yann L

(yann.lefevre@gmail.com), 23 avril 2013

 

Comment as tu découvert la 3WAcademy ?

« À l’époque j’étais graphiste à Mulhouse, je maîtrisais le web design et l’infographie mais ça n’était pas ma passion, je voulais changer. Le développement m’intéressait depuis longtemps, j’avais déjà des compétences en JS et PHP et j’essayais de les vendre mais avec difficultés. Un jour j’ai reçus un e-mail de la 3WA qui me présentait la formation. J’étais sur Paris et au chômage du coup j’ai assisté à une réunion d’information pour en savoir plus. J’ai compris que c’était pour moi la possibilité de monter en compétence dans ce qui me plaisait. En fin de parcours je me rend compte que je suis devenu un vrai développeur 🙂 . »

As-tu eu des difficultés à suivre la formation ?

« Très peu, contrairement à beaucoup j’avais déjà de bonnes notions. Le premier mois est passé très facilement, ça m’a fait une bonne révision et ça m’a donné de bonnes bases pour la suite. »

Est-ce que tu as été déçus sur un point ?

« J’étais un peu déçus sur Symphony, je pense que ça aurait pu être géré autrement, on l’a vraiment survolé en juste une semaine, du fait aussi que tout le monde n’était pas au même niveau dans la classe. Dans le contrat, l’une des promesses était de savoir gérer Symphony en sortant et lors des entretiens que j’ai passé on m’a posé des questions pointues dessus. J’ai su répondre grâce aux cours mais je ne me sentais pas capable d’être développeur Symphony, ça n’est pas quelque chose que je met sur mon CV. Après c’est vrai que je ne l’utilise pas dans mon travail donc ça ne me manque pas. »

Peux-tu m’en dire un peu plus sur ton travail actuel ?

« Avant la fin de la formation j’ai créé mon CV et j’ai commencé à le diffuser. J’ai été contacté par la boîte d’un ami à un ami, une jeune entreprise, presque une Start-up qui a créé un système de gestion de tags (TMS), ce sont les seuls en France et ils veulent s’ouvrir sur l’Europe. Du coup je les ai intéressés à la fois pour mes compétences mais aussi parce que je parle plusieurs langues. Je travaille chez eux au support, j’aide les client, je fais du développement JS et à terme j’aimerais rester dans le domaine du développement sans y être totalement : être consultant, gérer un porte-feuille client mais faire aussi du dé-bug. Ça fait que 3 mois et je viens de terminer ma période d’essai, je suis en CDI. »

Qu’as-tu pensé de l’équipe pédagogique ?

« Je dois dire que les professeurs que nous avons eu étaient vraiment excellents, chacun dans leur domaine est de très bon professionnels. L’un avait un coté extrêmement pédagogique et l’autre des cours vraiment bien construits. »

Recommanderais-tu la formation 3W Academy ?

« Tout dépend, pas pour tout le monde. Pour les personnes qui veulent monter très vite en compétence, s’investir professionnellement, c’est une bonne porte d’entrée et un très bon raccourcis. Pour quelqu’un de jeune, qui sors du bac par exemple, ça serait mieux une formation plus longue car il faut d’abord apprendre à travailler et ça ne remplace pas de vraies études en informatique. Par contre pour une reconversion c’est une très très bonne école : on investit peu de temps et un peu d’argent mais ça n’est pas non plus un endettement sur plusieurs années. »

Que peut-on améliorer sur la formation ?

« Dans son principe, son concept, elle est idéale je pense. Par contre pour après on pourrait développer une communauté avec une vraie identité et une structure d’accompagnement, ça permettrait de faire un vrai suivi, je pense que ça serait vraiment un plus. Sur Facebook il y a une petite communauté qui s’est créée à l’initiative de certains élèves. Moi je pense à une structure spéciale, une sorte de Facebook de la 3WA mixé avec le site du zéro pour le côté pédagogique et l’entraide. »

Quelque chose à rajouter ?

« Pour moi c’était une très bonne expérience et une bonne école, j’en suis ressorti satisfait et j’ai trouvé un travail derrière donc c’est vraiment positif. Certains ont encore du mal maintenant donc c’est pour ça que je dis que ça serait bien qu’il y ait plus de suivi. »

As-tu un conseil à donner à ces personnes ?

« Oui, j’ai vu très souvent des personnes qui n’ont pas confiance en leurs capacités, elles doutent de leurs compétences en informatiques et beaucoup ont peur de se frotter aux employeurs, même après la fin de la formation. Si j’avais un conseil à leur donner c’est que maintenant qu’ils ont un niveau professionnel il faut qu’ils cherchent vraiment le travail qu’ils veulent, qu’ils aient confiance en eux et qu’ils n’acceptent pas tout et n’importe quoi. On en ressort vraiment avec quelque chose. »

Rencontrez les professeurs

Une réunion d'information est organisée chaque semaine.

Venez visiter notre école web, rencontrer notre équipe pédagogique et découvrir la formation informatique, nos cours et le métier de développeur web

En savoir plus sur la réunion